Armoirie


Blason de l’AFA conception Denis Forest et réalisation graphique André Lavergne (fils de Nicole Forest et Raymond Lavergne) lors de la rencontre à Bécancourt, QC en 2008, le blason de l’association ci-dessus a été adopté officiellement.

La division est définie comme un tiercé (qualifie une partition tricolore) en pairle (pal, pièce honorable occupant le tiers moyen, mouvant de la pointe et se divisant en Y pour atteindre les deux angles du chef).

D’azur à une étoile d’or, de gueules surchargé d’une fleur de lys azur et une gerbe de blé coupé d’argent.

Les trois couleurs rappellent les couleurs du drapeau acadien, qui signifiait à l’origine l’attachement des français à leur patrie.

L’étoile de Marie représente celle de l’Assomption, patronne des Acadiens. L’étoile sur fond de ciel bleu représente aussi l’étoile de la mer, Stella Maris, qui guida les marins, nos ancêtres, à travers les orages et les écueils vers cette nouvelle terre appelée Acadie. La couleur de l’étoile, le doré, n’est pas non plus le fruit du hasard: il s’agi de la couleur papale, pour montrer l’attachement des Acadiens à l’Église catholique en même temps que pour souligner le rôle de l’Église dans l’histoire de l’Acadie.

La fleur de lys rappelle nos origines françaises et la gerbe de blé représente l’attachement à la terre et le travail des premiers Forest en acadie pour assurer la survie de leurs familles. Cet attachment à la terre ne se dénie pas parmi les descendants des Forest d’Acadie jusqu’à nos jours.

Il faut se rappeler que ce blason n’a rien à voir avec les armoiries qui ont pu être rattachées aux diverses branches de nos familles au cours de l’histoire. Il s’agi d’un blason qui est l’emblême, la signature, le logo de l’Association des Forest d’Amérique représentant les familles Forest, Foret et Forrest.


Blason de la ville de Lewarde (59) Nord-France

Ce blason supposément attaché à nos ancêtres de Forest du Nord de la France, ci-dessus affiché et publié dans la première édition de «HISTOIRE DE LA FAMILLE FOREST ET DE LA BRANCHE GASPÉSIENNE DE CETTE FAMILLE» par VINCENT DE LÉRINS, 1955 à la page 135, appartiennent aux de Forest de Lewarde de Quartdeville dont la lignée s’est éteinte en France à Douai au milieu du XIXe siècle avec Eugène-AlexandreFrançois-Nicolas Deforest de Quartdeville (1762-1839) qui laisse quatre filles et son frère Édouard-Nicolas-Joseph Deforest de Lewarde (1765-1838) qui laisse un gars et une fille sans descendant.

C’est cette famille, au XVIIIe siècle, qui a fait reconnaître ce blason (D’or à un lion de gueules, tenant en ses pattes de devant une banderolle de même. Coupé d’azur à trois merlettes d’argent posés 2 et 1) qui apparaît à l’Armorial d’Hozier.

Ce blason est maintenant publié dans l’armorial des communes du Nord de France, comme étant le blason de la ville de Lewarde.

Comme il est improbable que nous soyons les descendants des de Forest d’Avesnes, il apparaît peu justifié de continuer à utiliser ces armoiries et de les associer aux Forest d’Acadie sauf pour de raisons historiques.


Le drapeau acadien

Lors de la Convention nationale de Miscouche, les délégués adoptent un drapeau et optent pour le tricolore français avec une étoile dorée dans la partie bleue. La proposition explique la signification du drapeau :

« Que le tricolore soit le drapeau national des Acadiens-français. Comme marque distinctive de la nationalité acadienne, on placera une étoile, figure de Marie, dans la partie bleue, qui est la couleur symbolique des personnes consacrées à la Vierge Sainte. Cette étoile Stella Maris, qui doit guider la petite colonie acadienne à travers les orages et les écueils, sera aux couleurs papales pour montrer l’inviolable attachement à la Sainte Église, notre mère. »
(Le Moniteur acadien, le 28 août 1884)